Clôture festival Chroniques : Aisha Devi x Lucy x Rrose

Atterrissage au Cabaret Aléatoire pour la soirée de clôture du Festival Chroniques Acte 3. Après deux semaines de déambulation en plein cœur de Marseille, l’art numérique a rendez-vous avec les danseurs pour un au revoir festif. Aux commandes de cette rencontre électrique mêlant live audiovisuel et techno, trois prodiges avant-gardistes qui bousculent les codes des musiques électroniques : Aïsha Devi, Rrose et Lucy Une équation parfaite et un dernier voyage musical mémorable pour conclure la trilogie du Festival Chroniques.

_

Aïsha Devi (Danse Noire - Houndstooth) CH
Artiste basée en Suisse, Aïsha Devi y a créé son propre label Danse Noire après avoir sorti des productions sous l’alias Kate Wax sur Output ou Border Community. Aujourd’hui, Aïsha Devi explore une bass music abstraite inspirée de son héritage népalais et tibétain : méditation et techniques vocales ancestrales nourrissent ses mantras techno autant que la pop ou la musique industrielle. Si elle impose une présence scénique magnétique doublée d’un univers visuel aussi barré que mystique, le son de Aïsha Devi reste destiné au live, aux clubs et à la danse. Son premier LP ‘Of Matter And Spirit’ est sorti fin 2015 sur Houndstooth, label lancé par le célèbre club londonien Fabric.
https://soundcloud.com/aisha-devi





Rrose (Eaux) UK
Si son nom est inspiré de Rrose Sélavy, personnage fictif créé en 1920 par Marcel Duchamp, Rrose n’en demeure pas moins un personnage mystérieux et atypique. Personne ne sait vraiment qui se cache derrière ce pseudonyme, les quelques interview disséminés sur le net n’offrant que peu d’informations à son sujet. Ce dont on est sûr, c’est qu’à chacun de ses passages, Rrose irradie le dancefloor d’une techno sombre à l’image de ses compagnons de label, Kangding Ray, ou Perc. Un personnage à part dans le paysage des musiques électroniques anglo-saxonnes.
http://rrose.ro/



Lucy (Stroboscopic Artefacts) DE
Lucy est le projet techno de l’italien Luca Mortellaro, désormais expatrié à Berlin. Créateur du label Stroboscopic Artefacts, il s’est forgé sa propre empreinte musicale qui conjugue son amour pour l’analogique et sa technique digitale. Partagé entre l’envie de faire danser et son penchant pour des univers plus abstraits, ses performances d’une grande intensité confirment qu’il est l’un des artistes les plus novateurs de sa génération.
https://soundcloud.com/lucy

Prévente (quantité limitée) >> 12€ (+ frais de loc)
http://bit.ly/2ixxE2t Sur place >> 15€